Violon

Le violon est un instrument de musique à cordes frottées qui est apparu sous ce nom dans le premier tiers du XVIe siècle. Il se situe au terme de l'évolution progressive des cordes à archet (rebec et vièles). Ses ancètres date du IXeme siècle au moins et sont des arcs musicaux auxquels furent ajouté petit à petit des caisses de résonance. La famille des cordes frottées est née avec l'apparition des archets pour faire entrer les cordes en vibration. Apparu en même temps que la famille des violes de gambe, le violon les éclipse dans le courant du XVIIIe siècle, aussi bien dans la musique de chambre que dans la musique symphonique. 

La forme actuelle du violon tel que nous le connaissons aujourd'hui remonte à la première moitié du XVI. Mais le modèle, pour tous les luthiers, est dû au célèbre ANTONIO STRADIVARI (1644-1737).

En frottant les cordes avec son archet, le violoniste les fait vibrer. La vibration de la corde est transmise à la caisse de résonance par le chevalet. La hauteur de la note dépend de la longueur et de la grosseur de cette corde. Plus la corde est longue, plus le son qu'elle produit est grave. De même, plus elle est grosse, plus grave est le son. En modifiant la longueur de la corde, la hauteur de la note change. En plaquant fermement les cordes sur la touche avec les doigts de la main gauche, le violoniste peut faire toutes les notes de la gamme. Les quatre cordes ayant la même longueur, elles sont chacune de taille différente.